Rechercher dans ce blog

Changer de moteur de recherche

GOOGLE
et les AUTRES MOTEURS DE RECHERCHE 



1 HISTORIQUE
Autrefois... Google était un inconnu. On cherchait dans les années 90 avec

le moteur ALTAVISTA, le plus célèbre et efficace et incontournable...




ou avec l'annuaire YAHOO : tout est classé et repertorié par thèmes



































ou avec 

Un métamoteur :  moteur de recherche, combinant la recherche d’informations sur plusieurs moteurs de recherche différents. Dans la réponse, les doublon ssont éliminés et la liste des résultats est affichée après avoir été unifiée.



puis Google est arrivé en 1996 et très vite et durablement s'est imposé



Selon AT Internet, au mois de décembre 2014, 93,5% des requêtes effectuées sur des moteurs de recherche en France sont passées par Google. 
Suit Yahoo (2,6%), Bing (2,4%), Orange (0,4%) et Ask (0,3%).


Selon Net Applications, en mars 2015, Google représente 62,30% des requêtes sur les moteurs de recherche dans le monde, et c'est le chinois Baidu qui suit avec 19,82% des recherches. Bing, le moteur de recherche de Microsoft, concentre de son côté 8,11% des requêtes, devant Yahoo (7,68%).


2-POURQUOI GOOGLE EST DEVENU LEADER ?

Au début de la décennie, Google n'était qu'un algorithme de recherche astucieux soutenu par quelques investisseurs prudents. Il lui manquait un PDG, une image de marque et un moyen de gagner de l'argent. Aujourd'hui, c'est un verbe, un empire technologique et une entreprise cotée en bourse dont la capitalisation approche les 200 milliards de dollars et qui dispose d'un trésor de guerre de 20 milliards

GOOGLE ?? s’inspire du terme mathématique gogol, signifiant 10100

Comment les anciens moteurs fonctionnaient ?
Des entreprises comme Yahoo, Lycos, Altavista, GoTo et Excite étaient persuadées que le seul moyen de gagner de l'argent était de vous forcer à rester sur leur site le plus longtemps possible. Ainsi, on pouvait vous infliger des bandeaux de publicité aux couleurs criardes ou d'horripilantes pop-up qui vous faisaient perdre votre temps et n'avaient rien à voir avec ce que vous cherchiez. 

Comment Google distança ses adversaires
Larry et Sergey décidèrent de tourner le dos à ces principes, et à ces pratiques, pour partir du point de vue que les résultats d'une recherche devaient être (quelle audace !) utiles. Ils travaillèrent d'arrache-pied au développement d'algorithmes destinés à classer les résultats avec le plus de précision possible afin que l'utilisateur trouve ce qu'il cherchait et puisse quitter le site de Google le plus rapidement possible

Pas de bannière encombrante ni de pop-up venant ralentir le chargement des pages. Et personne ne pourrait acheter sa présence en tête des résultats.

A l'époque, une telle approche semblait complètement à côté de la plaque. Comment gagner de l'argent dans ces conditions ? Mais dès que Google pensa à vendre de petites publicités au format texte, dont le contenu était lié à la recherche effectuée par l'utilisateur, ses problèmes d'argent disparurent comme par enchantement.
En 2001, la société présentait des résultats positifs et on connaît la suite. Un à un, ses adversaires firent les frais de leur manque de clairvoyance et furent rachetés ou transformés en services spécialisés. Aujourd'hui, seuls Yahoo, Ask.com et un nouveau venu, Bing, sont encore dans la course. Mais même un géant comme Yahoo semble incapable de renouer avec sa gloire passée.

Avec Google, la pub est devenue une science


La firme de Mountain View adopta le concept  du  «paiement au clic», dans le cadre duquel les clients ne paient que lorsqu'un utilisateur clique sur leur lien. 


Du jour au lendemain, l'immense quantité de recherches stockées sur les serveurs de Google se transforma en mine d'informations d'une valeur colossale. Google pouvait désormais proposer à ses clients de cibler les utilisateurs avec une précision jamais atteinte jusqu'alors.

Avec Google, la publicité était devenue une science : désormais la publicité est ciblée en fonction de l'internaute (par exemple via les recherches mais aussi via les fameux cookies), de là, les critiques sur l'intrusion de Google dans votre  vie privée, ce qui lui permet de rentabilier au maximum la pub !







La domination

Mais la vraie performance de Google a été de se diversifier et  d'étendre sa domination dans d'autres secteurs.
-2002 :Google actualités
-En 2004, il lance Gmail et le hisse parmi les trois services de messagerie électronique les plus utilisés au monde. 
-2005 :Google maps, Earth...
-2006 :Google Agenda, documents
il dépense 1,65 milliard de dollars pour acheter YouTube et prendre une avance décisive dans la vidéo en ligne, dont il tire profit aujourd'hui.
- En 2008, il lance son navigateur Chrome, en passe de devenir le navigateur Internet le plus utilisé en Europe, 
- et son système mobile Android, qui a écrasé la concurrence dans les smartphones. Dans les deux cas, il s'agit de maintenir le contact avec Google et ses publicités, quel que soit l'appareil d'où l'on se connecte.
-2010 : Présentation du Nexus One et Google +
Inflexible, Google se projette vers l'avenir. Il a lancé ses propres ordinateurs portables, Chromebook, une clé pour diffuser Internet sur un téléviseur, Chromecast, et s'active pour imposer son réseau social Google+. Il travaille aussi sur ses lunettes connectées ou ses voitures autonomes, qui libéreront du temps aux chauffeurs pour accéder à Internet. Tout ne marchera pas, mais certains de ces produits changeront le monde. C'est aussi ça, la méthode Google.

Pourquoi Google reste leader ?

 les 3 raisons clés qui expliquent que Google reste le leader :


-Pertinence des résultats
: d'après de nombreux tests sur des requêtes plus ou moins concurrentielles, de produits, de services, etc... Google offre le plus souvent les résultats les plus pertinents dès la première page.



=> Comment Google indexe ? le systeme de Page Rank : les robots Googlebot indexent la toile et le PageRank évalue l'importance d'une page en fonction des liens provenant d'autres sites et renvoyant à ladite page.


-Rapidité d'indexation : Il est très agréable de voir qu'un article publié sur un blog  est indexé dans l'heure, voir les minutes qui suivent ! Là où des concurrents mettent plusieurs semaines, c'est plutôt frustrant lorsque l'on cherche un contenu frais (ex: mise à jour d'un smartphone).

-Une offre complète : Google Images, Google Maps, Google Documents Drive, Google Traducation, Google Agenda ou encore Google Reader, tous ces services servent quotidiennement et se révèlent aussi pertinents que le moteur de recherche. Un bon moyen de fidéliser en centralisant les services.

Heureusement, il reste des domaines où Google est présent mais où les concurrents sont également bien implantés avec FlickR vs Picasa, iOS vs Android ou encore Facebook vs Google +. 



3-Se passer de Google et changer de moteur ? Les  5 principaux concurrents

Beaucoup souhaitent se débarrasser de Google, jugé trop dangereux et trop intrusif dans la vie privée... (voir l'article de Korben)
Voici des alternatives à son moteur de recherche

1. Bing : le plus grand concurrent



Construit sur les ruines de l’ancien MSN Search, Bing est le moteur de recherche de Microsoft (plus rapide avec Internet Explorer). Son design se rapproche nettement de celui de Google, tout en proposant de bonnes fonctionnalités de recherche. Cependant son modèle de traçage publicitaire est le même que son concurrent principal, ce qui lui enlève tout intérêt concernant la protection de la vie privée.Plus populaire aux USA qu'en Europe.
En France, pour un terme donné, Bing propose de rechercher des résultats sur le Web, les images, les vidéos, les actualités et le service de cartographie de Microsoft. Les résultats peuvent être filtrés selon leur fraîcheur ou leur langue mais aucune option n'est disponible sur les images et les vidéos.



2. Yahoo : le troisième mousquetaire



Proche d’une configuration portail avec éditorialisation et services, Yahoo est idéal pour les recherches classiques : images, actualités, cartes. La plupart de ses résultats sont fournis par Bing (associé à Microsoft)



3. Duck Duck Go : l’anti-Google [métamoteur]

alternatives à googleCrée en 2008, leur slogan résume leur positionnement « Google track you, we don’t! » DuckDuckGo mise donc sur la vie privée de l'internaute. Ce site n’enregistre pas les requêtes de recherche effectuées et ne permet pas à d’autre de le faire. Aucune donnée n’est conservée dont vous ne trouverez pas de publicités ciblées.
Duckduckgo se base sur les résultats d’autres moteurs de recherche (une centaine dont yahoo, bing, blekko, entireweb,embed.ly…) et dispose également de son propre moteur d'indexation baptisé le DuckDuckGo Bot. Ce dernier est couplé à un outil nettoyant les résultats sponsorisés.

DuckDuckGo est un peu lent mais possède une interface sobre et claire et des résultats pertinents. 
Par défaut les requêtes portent sur le Web, les images ou les vidéos mais certains mots-clés peuvent ajouter des section supplémentaires
Le moteur de recherche est engagé dans la protection des données privées avec deux sitesDontTrack.Us et DontBubble.Us expliquant les dérives de ses concurrents..



4. Ixquick : le respectueux [métamoteur]

alternatives à google Crée en 1998, Ixquick est un métamoteur réputé qui se base sur les moteurs AOL, AlltheWeb,Altavista, Ask/Teoma, Bing, EntireWeb, Gigablast, Google, Open Directory, Wikipédia. Il se définit comme un outil de recherche efficace respectueux de votre confidentialité : c’est le moteur de recherche de plus confidentiel. Aucune donnée n’est conservé, y compris votre adresse IP.
 Crée en 1998, Ixquick ne stocke pas les adresse IP, n’utilise pas de cookie, ne recueille pas d’informations personnelles et encode les recherches en HTTPS.

Petit bémol : ses résultats ne sont pas toujours pertinents et affiche de la publicité provenant de Google !

5. Qwant : le frenchie => notre moteur préféré
alternatives à googleCocorico! Qwant est français ! ouis devenu européen Annoncé par les médias comme le google killer, ce jeune outil est en fait un metamoteur qui s’appuie essentiellement sur les résultats de recherche de bing et des principaux réseaux sociaux. 
Les résultats de ce méta moteur de recherche sont organisés par thématiques  (vidéos, , sites web, live, réseaux sociaux, shopping).et grandes colonnes et s'affichent avec beaucoup de clarté 
L'interface est relativement moderne, soignée et divisée en trois colonnes (Web, Actualités, Social) mais Qwant propose également de consulter les images, les vidéos, ainsi que les résultats des cyber-marchands et les catalogues de vente de musique.


On apprécie l'intégration des clips vidéo et les filtres pour les images mais également les outils de personnalisation et les carnets permettant de collecter, et éventuellement de partager des informations, sur un sujet spécifique. Qwant propose en outre un version destinée aux enfants.

2-D'autres alternatives

alternatives à googleStartpage est une version allégée d’Ixquick qui se limite aux résultats de recherche de Google. Toujours en vous garantissant un respect de votre vie privée (aucunes données conservée), Startpage permet une recherche avancées plus aboutie et des comparaisons de résultats de recherche entre Ixquick  et Startpage.
Seek  propose 2 types de service:un métamoteur de recherche et un annuaire thématique
Destiné a un public francophone, les recherches se font par défaut sur le web français.
Ce site est sous licence GPL.

Yacy est un moteur de recherche open source qui fonctionne de pair à pair; c ‘est à dire que pour l’utiliser vous devez installer un logiciel  sur votre ordinateur. Fonctionnant en réseau p2p, plus le nombre d’utilisateurs augmente, plus Yacy est efficace. Aucune donnée des utilisateurs n’est conservée.



enfin voici le chinois   Baidu le futur concurrent de Google ?

Baidu (chinois : 百度, pinyin : bǎi dù =
« Cent degrés ») est un moteur de recherche en chinois qui peut chercher du texte et des images. En  2013, c'est le site le plus consulté de Chine et le 5e site le plus consulté sur Internet.  Baidu propose un index de plus de 740 millions de pages web, 80 millions d'images et 10 millions de fichiers multimédia.Mais il ne connait pas (encore)le français...

voir aussi YANDEX

En Russie,  Yandex est au coude à coude avec Google sur le marché de la recherche et propose toute une galaxie de services Web concurrents. Le moteur est moderne et on apprécie l'intégration des médias ainsi que les nombreux filtres permettant d'affiner les résultats d'une requête.

Au passage, en Europe, après une recherche, Yandex propose en fin de page de générer une requête similaire sur les moteurs de Bing et de Google ; une manière plutôt fair play de nous inviter à le tester et à comparer les résultats.
----------------------------------
D’autres alternatives connues existent comme Bing.com ou Ask.com mais tout comme avec google, vos données peuvent également être récupérées.
Pour allez plus loin voici quelques liens:
- Le site Kommunauty.fr a réaliser une liste sur les alternatives aux principaux services de Google.http://www.kommunauty.fr/alternatives-google/- liste d’alternatives libres à google:http://www.webynux.net/google/alternatives-a-google.html/
- Article au sujet des alternatives parue sur numerama:http://www.numerama.com/magazine/22300-moteurs-de-recherche-5-alternatives-a-google.html
-Un article très complet sur le wiki de Korben sur le sujet:http://free.korben.info/index.php/Google
-Voir http://www.atlantico.fr/decryptage/alternatives-pour-ceux-qui-veulent-se-passer-google-fabrice-epelboin-996993.html



4- Les METAMOTEURS
Les méta-moteurs de recherche puisent leurs ressources chez différents moteurs de recherche. Un algorithme combine ensuite les résultats des recherches des différents moteurs et les réponses obtenues  sont une sorte de synthèse qui élimine les doublons. Lorsqu’une réponse est la même dans différents moteurs, elle se trouve renforcée dans les résultats du méta-moteur de recherche. On peut utiliser un méta moteur lorsqu’on souhaite obtenir une réponse synthétique, mais également lorsqu’on recherche une réponse dans un domaine très spécifique

  • Dogpile : Ce métamoteur développé par la société InfoSpace, affiche, pour votre requête, les résultats de recherche de Google et de Yahoo! et de Bing. En principe, pour une requête donnée, Dogpile est en mesure de déterminer le meilleur résultat. Vous avez donc, bien plus d’informations que si vous utilisiez uniquement Google. Vous pouvez afficher uniquement les pages en français en sélectionnant French, dans Advanced Search.
  • Ixquick :  offre des résultats pertinents issus de nombreux moteurs de recherche, mais en plus, il est confidentiel et protège donc vos données : il se présente comme « le moteur de recherche le plus confidentiel au monde » . Ce métamoteur est en français mais  se base désormais uniquement sur les algorithmes de Google mais la société explique que pour chacune des requêtes les informations d'identification sont supprimées. L'adresse IP n'est ainsi jamais utilisée, les visites ne sont pas consignées et aucun cookie n'est installé.
  • Findloo : Toujours en bêta test, ce métamoteur permet d’afficher soit les résultats de Google, de Bing, de Yahoo, d’Exalead ou de Voilà!, et de passer de l’un à l’autre en un seul clic. Très utile et vraiment sympa.
  • Browsys Advanced Finder : Cet excellent metamoteur de recherche permet d’afficher et de selectionner au choix les résultats de recherche de Google, Bing, Yahoo!, Ask, mais aussi Youtube, Blogs, Answers. Il affiche même les résultats d’autres métamoteurs tels que, par exemple, Yauba.
  • Soolve : C’est un métamoteur de suggestion de recherche…


    5- Des moteurs spécialisés
Voici des solutions alternatives  de plusieurs services spécialisés : les résultats peuvent être plus pertinents 

    pour les vidéos trois sociétés concurrentes  populaires sont

    Youtube de...Google

    Vimeo a toujours mis en avant la qualité de ses contenus et présente bon nombre de clips en HD sans aucune publicité

      DailyMotion, lancé en 2005 en France,  a failli passer sous le giron de Yahoo! et met en avant  les sujet forts du moment avec un système de recommandations.


          Quora trouve la réponse à une question 

            Si vous n'êtes pas satisfait des algorithmes d'intelligence artificielle de Google alors Quora peut être une solution puisqu'il s'agit de trouver la réponse à une question précédemment formulée par un internaute. Quora est en quelques sortes une version largement améliorée de Yahoo! Questions-Réponses.

              Les utilisateurs peuvent choisir des domaines de spécialités et traiter eux-mêmes les questions des internautes. Les réponses sont notées en fonction de leur qualité et de leur exhaustivité ce qui en fait un service complet et pertinent au sein duquel les employés et experts peuvent s'exprimer eux-mêmes sur des sujets parfois très précis.

                Mais...il faudra nécessairement se créer un compte pour accéder au contenu



                    BoardReader recherche dans les forums

                      Pour obtenir des résultats particulièrement approfondis sur un sujet en particulier alors rien de vaut le croisement de différents points de vue. Pour ce faire il faut arpenter les forums spécialisés. C'est précisément ce que fait le service BoardReader... à votre place.

                        BoardReader en en mesure de se greffer sur différents types de forums (Spring, Lefora, Yuku...) pour en extraire les résultats de recherche parfois peu visibles au travers des moteurs classiques afin de les représenter suite à une requête.

                          Par défaut, pour conserver un juste équilibre entre fraîcheur et pertinence, les résultats sont affichés sur une période couvrant les trois mois précédents mais il sera possible de la restreindre aux dernières 24 heures ou au contraire de les allonger à une année.

                            Wolfram Alpha des infos en...anglais

                              Wolfram Alpha se présente comme un moteur de connaissances lancé par le physicien britannique Stephen Wolfram. Ce dernier met en avant ses algorithmes capables de fouiller au sein de millions de données.

                                Les ingénieurs ont classé précisément chacune de ces données et peuvent ainsi répondre plus clairement à des questions formulées via des mots-clés. Enfin, disons que c'est plutôt vrai en anglais. Wolfram est surtout utile pour obtenir des informations succinctes sur des personnalités, pour traiter des calculs, prendre connaissance d'informations nutritionnelles, météorologiques, et représenter de jolis graphes mettant en scène toutes ces informations.

                                  Wolfram est assez lent pour procéder à ces calculs et le moteur n'a clairement pas vocation à être utilisé de manière soutenue. Il sera surtout une aide à des recherches de type scientifique.


                                      SlideShare recherche des documents type powerpoint ou pdf

                                        Racheté par le réseau LinkedIn- et donc Microsoft - Slideshare est un moteur assez intéressant puisque sa base est constitué plutôt de documents.

                                          Catalogues officiels, présentations, documents promotionnels, tutoriels, ebook, Slideshare, c'est un peu la référence pour trouver un document PDF, une vidéo, ou encore un diaporama PowerPoint. C'est par exemple un bon point de départ avant l'achat d'un ebook sur un sujet précis

                                            Giphy recherche des gifs animés

                                              Depuis quelques années les  GIF animés reviennent à la mode et  Giphy est spécialisé en la matière. 

                                                Flickr tout pour les photos
                                                 l'une des plateformes de référence pour la recherche de photos. L'un des points intéressants est la possibilité de filtrer les résultats en fonction des autorisations Creative Commons laissées par les photographes.

                                                  Si Flickr n'est plus une niche réservée aux photographes professionnels, nous y retrouvons des groupes thématiques rassemblant des passionnés sachant prendre la bonne photo au bon moment et partageant leurs plus beaux clichés. Difficile de faire mieux.


                                                  6- Des moteurs spécifiques
                                                  Songstr : ce méta-moteur est spécialisé dans la musique en streaming. Il est capable de rechercher simultanément dans les catalogues de Deezer, Spotify, Grooveshark, Rdio ou encore YouTube.

                                                   Tineye : Moteur de recherche d’image inversée, il vous suffit de l’uploader votre photo sur Tineye pour que celui-ci analyse les caractéristiques de l’image et les sites où se trouvent cette image.

                                                  Yippy : pour la famille
                                                  Moteur de recherche familial, il supprime tous les résultats non “correct”. Idéal pour les enfants car ils ne risquent pas de tomber sur du contenu indécent. De plus, Yippy respecte votre vie privée, et n’enregistre ni ne surveille vos recherches.

                                                   Ecosia : écolo
                                                  Appartenant à une entreprise allemande à vocation sociale (l’entreprise reverse 80% de ses revenus à un programme de plantation d’arbres au Brésil), Ecosia est idéal pour les recherches écologiques. Son algorithme de recherche est basé sur les résultats de Yahoo et Bing.

                                                  Million Short :  (trop) original
                                                  Exit les résultats populaires et standardisés (facebook, linkedin, wikipedia, about ou yelp), Million Short retire automatiquement les premiers 100, 1000, 10.000, 100.000 ou 1 million de résultats.

                                                  Pickanews :  journaliste
                                                  Trouvez ce qu’il vous faut parmi 50000 sources médias. Pickanews est un moteur de recherche plurimédia européen, propriété du groupe Kantar Média, il permet de trouver l’article recherché (la consultation de l’article est ensuite payante)

                                                  Wolfram Alpha : le savant
                                                  Wolfram Alpha fournit directement les réponses, définitions ou résultats aux calculs qu’on lui soumet. Il est sans conteste le plus puissant moteur de recherche, Apple s’est d’ailleurs basé sur ce moteur pour créer en partie de Siri.

                                                   Photopin :  photo
                                                  Spécialisé dans les photographies libres de droit ou à usage commercial, Photopin exploite les résultats de Flickr en filtrant les images utilisables et les licences correspondantes.

                                                  Charigle : charitable
                                                  Sur Charigle vous obtenez les mêmes résultats que ceux présents sur Google, mais grâce aux revenus publicitaires, le moteur de recherche fait des dons à des associations caritatives.

                                                  Aucun commentaire:

                                                  Enregistrer un commentaire